Accueil

Bienvenue sur le site web de SUD Éducation Océans Hors de France.

SUD Éducation Océans Hors de France est un syndicat autonome, interprofessionnel et inter-catégoriel qui a vocation à rassembler tous les personnels des établissements français à l’étranger quel que soit leur statut, quelle que soit leur profession.
Comme tous les syndicats SUD Éducation de France :
- nous adhérons à la fédération SUD Éducation tout en gardant notre autonomie (nous disposons de nos propres statuts et de nos propres comptes),
- nous nous organisons localement pour faire vivre la démocratie au plus près des adhérents (ce qui est parfois plus difficile pour nous qui sommes éparpillés à des milliers de kilomètres les uns des autres...)
- nous basons notre fonctionnement sur la rotation des mandats, la limitation des décharges à un mi-temps, des assemblées générales décisionnelles...

Nous défendons l’enseignement public et laïc qui vise à former des individus autonomes, responsables et dans laquelle les droits sont les mêmes pour tous. Nous souhaitons contribuer à l’émergence d’une société plus juste et au recul de l’exclusion, du racisme, des discriminations. Nous combattons la culture du profit, la compétition à outrance, l’autoritarisme.


Articles les plus récents

mercredi 2 décembre 2020
par  SUD Éduc

Éducation prioritaire : des annonces inquiétantes  !

Il faut un plan d’urgence pour l’éducation
Le ministère de l’Éducation nationale annonce depuis de nombreuses années une « grande réforme de l’éducation prioritaire » afin de remédier aux mauvais résultats de la France dans les classements internationaux en matière de ségrégation scolaire. Les différentes (...)

mercredi 2 décembre 2020
par  SUD Éduc

Le 10 décembre manifestons pour la non-promulgation de « loi de programmation de la recherche », pour le retrait de la « loi de sécurité globale », pour la défense de nos droits et des libertés universitaires, pour la réouverture des universités avec les moyens nécessaires

Les deux lois « de programmation de la recherche » et « de sécurité globale » portent gravement atteinte à des libertés indispensables dans une démocratie.
Depuis des mois, la loi de programmation de la recherche (LPR) fait l’objet d’une dénonciation quasi-unanime de la part de la communauté de (...)

mercredi 2 décembre 2020
par  SUD Éduc

Menaces sur les libertés publiques : renforçons les mobilisations  !

Contre la proposition de loi “sécurité globale”, contre les violences policières
Depuis plusieurs semaines, des manifestations de plus en plus importantes se déroulent contre le projet de loi “sécurité globale”. Celle-ci doit être combattue à plusieurs titres. Les dispositifs de surveillance (article 21 (...)

mercredi 2 décembre 2020
par  SUD Éduc

Moins de postes au concours enseignant 2021 sauf pour le privé

Les concours au professorat des écoles offriront 900 postes de moins en 2021 qu’en 2020 avec une baisse pour la plupart des autres concours externes. Au total, 23 216 postes sont offerts aux différents concours externes publics, contre 24 190 l’an dernier. Par ailleurs, 900 postes sont ouverts au (...)

mercredi 2 décembre 2020
par  SUD Éduc

Manuel de lecture ministériel : une atteinte grave à la liberté pédagogique

Pour la première fois dans l’histoire de l’école, le ministère de l’Éducation nationale édite son propre manuel de lecture portant ainsi atteinte à la liberté pédagogique.
La liberté pédagogique, inscrite dans les textes officiels, structure le système scolaire. Elle est le signe de la confiance (...)

dimanche 29 novembre 2020
par  SUD Éduc

De l’usage des caméras en manifestation

De l’usage des caméras en manifestation
Le 24 mai avait lieu à Paris une soirée de débats sur le rôle de l’image en manifestations. En sont sortis ces quelques réflexions que les organisateurs nous ont proposé de publier.
Trois mois de mobilisation l’auront confirmé : filmer lors d’une manif, d’un (...)

dimanche 29 novembre 2020
par  SUD Éduc

Bordeaux : Une étincelle dans le brouillard

Au cours d’une année 2020 particulièrement morose, au milieu d’un confinement qui favorise le travail, mais interdit aux gens de se divertir, une soirée est venue réchauffer les cœurs de quelques milliers de bordelais et de bordelaises. Mardi 24 novembre, à l’appel de nombreuses organisations et en (...)

dimanche 29 novembre 2020
par  SUD Éduc

Monsieur Darmanin, se demandait où les opposants à la loi voyaient la limitation de la liberté d’expression : Ici M. Le Ministre, dans le retour d’une censure indigne d’une démocratie.

Un exemple illustre cette dérive : avant d’autoriser à filmer des policiers dans l’exercice de leur fonction, le service de communication de la police nationale exige désormais un droit de validation du reportage avant diffusion.

dimanche 29 novembre 2020
par  SUD Éduc

Un autre regard sur les mouvements de protestation et la manifestation du 28 novembre à Paris

Les médias d’État reprennent la même stratégie. Cette fois-ci ils réalisent un véritable numéro d’équilibristes et dénoncent les dernières violences policières tout en illustrant leur propos de, policiers, victimes des manifestants. Très peu, pour ne pas dire aucun, de passages sur les prises de parole au cours des rassemblements ni sur des témoignages de citoyens portant un regard civique ou purement humain sur la situation liberticide que nous connaissons en France depuis l’élection de Macron : L’absence d’autonomie des députés de la majorité et le durcissement des discours de la droite et de l’extrême droite qui voudraient faire du pays une prison à ciel ouvert.

samedi 28 novembre 2020
par  SUD Éduc

Loi Sécurité : les colères enfin déconfinées

Les Marches pour les libertés, qui se sont tenues samedi 28 novembre dans 70 villes, ont donné lieu à des mobilisations inattendues et spectaculaires. À Paris, plus de 100 000 personnes (200 000 selon les organisateurs) ont défilé pour dénoncer les violences policières et « la dérive liberticide » d’un (...)

jeudi 26 novembre 2020
par  SUD Éduc

Des policiers suspendus et une enquête ouverte après une violente interpellation à Paris Samedi soir, trois policiers ont été filmés par une caméra de vidéosurveillance en train de s’en prendre violemment à un homme, sans aucun motif apparent.

L’enquête va sûrement conclure que le prévenu, s’est jeté sur la matraque, qu’il a trébuché et s’est cogné la tête contre un coin de mur, qu’il s’est pris lui-même par le col et s’est écrasé les doigts pour faire croire que la police l’avait agressé, que la grenade lacrymogène leur a échappé des mains et que leur déclaration en fait était en rapport avec une autre affaire et qu’ils se sont trompés de feuille. Désormais la police n’inquiète plus elle terrorise. Et qui dans ce pays est changé de protéger les citoyens contre des milices terroristes en uniforme  ? Comment se fait-il que les pouvoirs publics livrent les citoyens à la brutalité et à la barbarie  légalisée  ? Il est peu probable que les parlementaires de la majorité, de LR ainsi que Marie le Pen et leurs hordes de députés s’indignent de cette affaire. Une parmi tant d’autres dans le quotidien des Français.

mercredi 25 novembre 2020
par  SUD Éduc

Les inamovibles de la République

La crise du Covid-19 a joué un puissant rôle de révélateur. En particulier, l’efficacité de l’administration, sur fond de déconnexion et de déresponsabilisation de la haute fonction publique, a été questionnée. La thèse défendue ici par Chloé Morin est que la faillite des élites n’est pas liée à une somme de (...)

mercredi 25 novembre 2020
par  SUD Éduc

L’opinion publique internationale s’interroge sur le devenir de la démocratie en France.

Une revue de presse en plusieurs langues. Les démocrates de tout bord s’inquiètent de l’ancrage totalitaire, voire fasciste, des dirigeants français et de la droite parlementaire.
La France à été rétrogradée à la 32e place du classement de Reporters sans frontières (RSF) sur la liberté de la presse à cause des violences exercées par la police contre les journalistes lors des manifestations des « gilets jaunes », ainsi que la convocation de plus de dix journalistes français par la DGSI
Le texte a été voté par LREM avec le soutien des parlementaires de droite et
de l’extrême droite.

mercredi 25 novembre 2020
par  SUD Éduc

Décret n° 2020-1426 du 20 novembre 2020 relatif aux commissions administratives paritaires dans la fonction publique de l’Etat

Publics concernés : fonctionnaires de la fonction publique de l’Etat.
Objet : modalités de création des commissions administratives paritaires par catégorie hiérarchique et de leur organisation, leur composition, leurs attributions et leur fonctionnement.
NOR : TFPF2020771D
ELI : (...)

mercredi 25 novembre 2020
par  SUD Éduc

Décret n° 2020-1427 du 20 novembre 2020 relatif aux comités sociaux d’administration dans les administrations et les établissements publics de l’Etat

Objet : fixer l’organisation, la composition, les attributions et le fonctionnement des comités sociaux d’administration et des formations spécialisées en matière de santé, de sécurité et de conditions de travail institués au sein des administrations et des établissements publics administratifs de l’Etat.