L’indécence des criminels économiques

jeudi 10 octobre 2019
par  SUD Éduc

Profits : l’OCDE dessine les traits d’un impôt international

L’organisation internationale a présenté des propositions qui seront discutées au G20 durant l’année 2020. Un schéma complexe laissant place à de nombreuses interprétations et dessinant un accord a minima.

...L’OCDE a dû d’abord répondre à une question qui déchire les grands pays depuis des mois : qui doit être concerné par ces nouvelles règles ? Les uns, comme le Royaume-Uni, défendaient l’idée de limiter ces règles au secteur du numérique, les États-Unis préféraient une imposition large. L’organisation basée à Paris a choisi de limiter le périmètre des nouvelles règles aux entreprises du numérique et à celles qui sont en contact direct avec les consommateurs (« consumer-facing sectors »). Cela exclut les secteurs industriels et extractifs. La question du secteur financier est ouvertement posée par l’organisation qui refuse d’y répondre.