Etat d’urgence, libertés publiques, liberté d’expression


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 6 janvier 2021
par  SUD Éduc

Les fichiers de police -trop peu- recadrés par le Conseil d’Etat

Les fichiers de police -trop peu- recadrés par le Conseil d’Etat
Communiqué commun CGT FO FSU SAF SM GISTI Solidaires UNEF suite au rejet par le Conseil d’Etat du référé suspension introduit par nos organisations contre les 3 décrets relatifs au fichage des activités militantes. Le Conseil d’Etat a (...)

lundi 4 janvier 2021
par  SUD Éduc

Appel pour un soutien inconditionnel à Claire

Appel du collectif UNEDIC pour un soutien à Claire, militante de la CGT Chômeurs mise en garde à vue pour « rébellion » et « refus de se disperser » lors de la manifestation du 5 décembre, et qui passera au tribunal le 5 janvier prochain au tribunal de Clichy. Non à la criminalisation du mouvement social et (...)

samedi 19 décembre 2020
par  SUD Éduc

LE DROIT DE MANIFESTER N’EXISTE PLUS

Samedi 12 décembre, après avoir bravé la pluie et de nombreux points de contrôles, plusieurs milliers de personnes s’élançaient de la place du Châtelet, pour l’édition parisienne de la troisième Marche des Libertés. Encadrée de très près par un dispositif policier très important, dans une nasse géante, la (...)

samedi 19 décembre 2020
par  SUD Éduc

« Il n’a rien fait ! Pourquoi vous l’emmenez ? »

Les méthodes décrites dans ce témoignage correspondent aux pratiques habituelles dans de nombreuses dictatures que nous connaissons bien pour y vivre au quotidien.
L’objectif est simple : faire en sorte que n’importe qui se sente partout et à tout moment totalement démuni face à une violence arbitraire et incohérente présentée comme légale. Privé de ses droits fondamentaux, toute personne se sent humiliée et d’humanisée. Elle réalise alors sa vulnérabilité absolue face à une forme de barbarie institutionnelle qui, comme l’exprime le témoin terrorise. C’est le terrorisme d’État.