L’évaluation des enseignants


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 9 mai 2017
par  Alberto Crespo

Nouvelle évaluation des enseignants

Une grille de 11 compétences, liée à la revalorisation, sera mise en place dans le cadre de l’accord PPCR, la réforme de l’évaluation des enseignants qui prévoit des rencontres fixes pour chaque enseignant. Elle repose sur une grille de compétences qui prend en compte des pans nouveaux du métier. 4 (...)

vendredi 20 janvier 2017
par  Alberto Crespo

Réforme de l’évaluation des enseignants Non à la gestion managériale !

Réforme de l’évaluation des enseignants Non à la gestion managériale ! Si nous nous opposons aux nouvelles modalités d’évaluation proposées, nous dénonçons également les actuelles inspections trop souvent infantilisantes et arbitraires. En tout état de cause, nous ne pouvons accepter le renforcement du (...)

vendredi 18 novembre 2016
par  Alberto Crespo

Non à la gestion managériale !

Le communiqué en PJ

jeudi 17 novembre 2016
par  Alberto Crespo

La FNEC-FP FO, la CGT Educ’action, SUD éducation alertent les personnels : Le projet de réforme de l’évaluation est dangereux, la ministre doit le retirer

Nos organisations ont décidé de s’adresser ensemble à tous les personnels pour les alerter et les mobiliser. La ministre a décidé de refondre l’évaluation des personnels enseignants. La notation chiffrée serait remplacée par une évaluation, fondée sur une inspection et deux entretiens professionnels (...)

dimanche 11 septembre 2016
par  Alberto Crespo

Projet de réforme de l’évaluation des enseignant-e-s

Le 31 mai 2016, Najat Valaud Belkacem déclarait : « Je souhaite passer d’une gestion administrative à une gestion des ressources humaines ».
C’est à l’occasion des annonces sur les « augmentations de salaires » dont les visées électoralistes n’ont trompé personne [1] que le ministère a dévoilé les principes d’une modification en profondeur de l’évaluation des enseignant‑e-s. Plusieurs réunions avec les organisations syndicales qui siègent au Comité technique ministériel de l’éducation nationale se sont tenues à la fin juin et en juillet, d’autres sont prévues les 15 et 16 septembre.
SUD éducation se bât pour la suppression du système actuel d’évaluation basé sur l’inspection-notation, qui est par ailleurs totalement décrédibilisé aux yeux des collègues. Mais celui que projette le ministère pour le remplacer, basé sur l’instrumentalisation managériale de l’autoévaluation et l’entretien professionnel, est encore pire.